Rééquilibrage alimentaire

Mon rééquilibrage alimentaire : les mauvaises habitudes

Bonjour bonjour !

Je me fais très rare ces temps-ci sur tous les réseaux, grosse baisse de régime chez moi.

Mais ! En discutant avec des amies qui entament un rééquilibrage alimentaire, je me suis dit que je pouvais prendre un peu de temps pour détailler ici ce qu’est, pour moi, mon rééquilibrage alimentaire.
Et pourquoi ne pas commencer par ce qui m’a amenée à avoir envie de faire un rééquilibrage alimentaire ? Alors c’est parti.

Déjà, vous pouvez noter que j’en parle au présent. J’ai attaqué le mien le 11 Septembre 2018, et je suis toujours dedans. Oui. C’est comme à l’école, vous étudiez pendant des années avant de connaitre parfaitement un sujet et qu’il devienne réflexe plutôt qu’exercice. C’est ce que je fais depuis 9 mois maintenant : je (ré) apprends à manger correctement. La question que je me suis posée, c’est « mais enfin tu as toujours bien mangé chez tes parents alors pourquoi tu devrais apprendre une chose aussi simple » … Et là, introspection :

  • Mes parents ont toujours mangé correctement et nous ont toujours donné de bonnes choses à mon frère et à moi. La cuisine ne m’intéressant pas plus que ça, je ne prêtais pas vraiment attention à ce que mes parents nous préparaient : première erreur.
  • Lorsque j’ai commencé à travailler en alternance à mes 18 ans, j’ai eu mes premiers salaires et avec eux, la liberté de m’acheter ce que je voulais. En l’occurrence beaucoup (trop) de paires de chaussures et beaucoup (trop) de confiseries que je grignotais dans ma chambre en regardant des films le soir : seconde erreur
  • A mes 20 ans, j’ai quitté le nid familial pour m’installer dans un appartement. Les  placards sans surveillance parentale sont rapidement devenus des réserves à cochonneries : troisième erreur
  • Mon petit ami de l’époque a emménagé chez moi. Nous mangions la même chose dans les mêmes quantités. Il mesurait plus d’1m90 alors que moi 1m68, je vous passe l’écart initial de nos poids : quatrième erreur
  • La flemme de préparer à manger un soir ? Des sorties entre amis plusieurs fois par semaine ? Pas trop de temps pour déjeuner le midi ? Budget assez serré ? FAST FOOD plusieurs fois par semaine : cinquième erreur
  • Fuir les miroirs et la balance étaient des réflexes chez moi. Je ne me voyais pas vraiment grossir puisque de toute façon je ne m’aimais pas : sixième erreur

En bref : que des mauvaises habitudes ! Donc je mangeais trop tout. Gras, sucré, salé, quantité, …. et donc j’en suis arrivée à peser 75kg pour mon 1m68. Rien de bien catastrophique, je vous l’accorde mais dans ma tête, me voir dans le miroir était un supplice. Et donc un jour le déclic…